Quel lexique ?

Le projet FULS s'attache à décrire deux types de lexique :
  • un lexique transdisciplinaire pour les corpus scientifiques,
  • un lexique terminologique et spécifique pour les corpus professionnels.

Quelles descriptions ?

Des descriptions à plusieurs niveaux sont envisagées :
  • Pour le lexique scientifique :

    • niveau lexical et combinatoire : il s'agit d'extraire des corpus à disposition (Scientext, corpus CRTT, corpus Kraif), les collocations transdisciplinaires. Nous travaillons essentiellement sur la phraséologie spécifique aux écrits scientifiques.
    • niveau énonciatif : le lexique ne peut fonctionner sans l'énonciation et il est alors nécessaire de cerner les marqueurs énonciatifs propres à ces discours. Deux types de marqueurs seront abordés : la modalisation pour le positionnement de l'auteur au sein de la communauté scientifique ; la polyphonie pour extraire la multiplicité des voix présentes dans ces discours.
    • niveau acquisition : la question posée aborde l'apprentissage de la forme et de l'usage des collocations dans le cadre d'une langue étrangère (notamment le FLE). Comment lexique et syntaxe formant des patrons combinatoires peuvent-ils être reconnus et retenus par des apprenants locuteurs non natifs ?
  • Pour le lexique professionnel :

    • niveau lexical et terminologique : extraire des corpus professionnels la terminologie et le lexique spécialisé immédiatement utiles aux personnes concernées
    • niveau syntaxique : extraction des tournures spécifiques à chaque profession
    • niveau pragmatique : les fonctions et places des énoncés privilégiés par profession

Quels objectifs ?

Les objectifs de FULS sont essentiellement didactiques :
  • Enseigner le lexique scientifique aux étudiants locuteurs non-natifs du français :

    • Pour rédiger des mémoires : au niveau Master
    • Pour rédiger des thèses : au niveau Doctorat
    • Pour rédiger des articles : au niveau Master, Doctorat et au-delà...
  • Enseigner le lexique professionnel aux étudiants locuteurs non-natifs du français :

    • Pour intégrer le monde du travail français

Haut de pagehaut de page

Connexion